Rechercher
  • Marin Dodouce

PORTRAIT - Développer sa patte artistique

Il m'est déjà arrivée de ne plus apprécier ma façon de photographier, soit par une panne d'inspiration, soit parce que j'ai besoin d'aller plus loin artistiquement. Depuis 11 ans que je photographie, j'ai parfois du mal à me retrouver.


Pour en avoir discuter avec d'autres créateurs et artistes, le travail se développe en plusieurs étape. Le doute créatif, je commence alors à douter de mon travail mais aussi de mon talent, j'ai l'impression à ce moment là, que mon travail et mes photos ne sont plus assez poussés.


Je commence alors la phase d'inspiration et de recherche. Lors des mes études section photographie, nous avons eu plusieurs exercices, de prises de vue et de recherche. On nous donnait les noms de plusieurs artistes, ainsi qu'un courant artistique, une époque, et on devait développer à la manière de. Je ne captais pas tout à fait le principe, car j'étais jeune, mais l'idée de découvrir de nouveaux artistes et de nouvelles photos m'enthousiasmait énormément.


Et depuis je garde cette habitude d'aller à la découverte de créations diverses et variées dans les différents secteurs de l'art. Que ce soit la peinture, la musique, la vidéo, la musique, la photo etc., tout peut m'inspirer. Aller à une exposition, va non seulement me mettre en joie, mais aussi et surtout attirer mon envie de développer quelque chose. Je développe mon dossier mentale et électronique de toutes ces œuvres et personnes que je pourrais aller piocher pour développer un projet. Attention, quand je dis piocher, je ne fais pas du copier-coller, premièrement ça ne m'intéresse pas, deuxièmement je ne suis pas à l'aise avec cette idée car je trouve ça irrespectueux (et c'est puni par la loi). Par contre s'inspirer d'une ambiance, s'imprégner d'une atmosphère, partir d'une couleur, d'un objet, et aussi d'une idée pour développer son projet, c'est plus dans mes cordes.


En ce moment je suis plutôt dans une phase pictural, c'est à dire créer une photo pour en faire une peinture, en jouant avec les textures, la lumière, les plans. C'est ce que j'ai par exemple développé avec Rebecca, une comédienne rencontrer à l'occasion d'une crémaillère. Nous avions convenu d'une session dans mon studio pour une série de photo book. Photographiée exclusivement en lumière naturelle pour cette série, j'ai utilisé différentes textures pour développer cette ambiance. Une superbe série, je la remercie encore pour sa confiance qu'elle m'a accordé.